Accueil Insolite Camon mérite un detour

Camon mérite un detour

0
0
240

Le petit village de Camon dans l’Ariège,à deux pas de la belle cité de Mirepoix ,mérite un détour.Signalé dés le Xième siècle par la présence d’une abbaye fondée par les Benedictins il connut bien des vicissitudes.Quasiment rasé comme d’autres par le terrible raz de marée provoqué par le rupture du barrage naturel du lac de Puivert au XIIIième siècle,il fut ensuite ravagé au XIVieme par des barbares avant enfin de renaitre véritablement de ses cendres à la fin du XViéme siècle pour au XVIiéme

se voir organisé autour de remparts enserrant une eglise priorale fortifiée jouxtant un chateau.Ainsi les parties les plus anciennes de la petite cité datent du XVI iéme siècle.Aujourd’hui l’accés à la rue principale du village s’effectue par une route enjambant deux ponts l’un direction Mirepoix,l’autre direction Chalabre.Deux ponts sur la belle rivière Hers malheureusement dégradée depuis la construction de la gigantesque retenue d’eau de Montbel .Camon est littéralement ensérré par l’Hers.

La rivière Hers prés de Camon

La rivière Hers prés de Camon

Les fortifications bien conservées en particulièr coté rivière déterminaient une sorte de triangle dont la pointe etait dirigée en direction du centre du méandre constitué par l’hers.Il reste encore une imposante tour vestige d’un batiment seigneurial baptisé chateau.Le clocher de l’église particuliérement bien protégée émerge au desuus des remparts

Les remparts de Camon au dessus de l'Hers

Les remparts de Camon au dessus de l’Hers

La tour du chateau (XVIième siècle)

La tour du chateau (XVIième siècle)

Léglise priorale de Camon dans son ecrin de remparts

Léglise priorale de Camon dans son ecrin de remparts

Détail des fortifications t curieuse ouverture triangulaire

Détail des fortifications t curieuse ouverture triangulaire

La promenade le long des remparts est particulièrement agréable.Au bout de venerables cyprés peuplent un « charmant » cimetière.Entre ces mémes remparts et la rivière la vigne continue d’étre jalousement cultivée.Les oieux en bois snt en forme de tau,les attaches réalisées à l’aide de tiges de saule et les rangéessont chacune marquées par la présence d’un rosier devenu désormais  le symbole de la cité

La vigne ornée de rosiers bien à l'abri entre remparts et rivière

La vigne ornée de rosiers bien à l’abri entre remparts et rivière

En revenant sur la rue principale on accéde au vieux village par l’ancienne porte bordée de maisons hautes ,surmontée d’un vierge protégée par un clocheton.

L'entrée principale et son escalier d'accés

L’entrée principale et son escalier d’accés

La porte franchie on découvre quelques ruelles bordées de vieilles pierres et de quelques maisons d’époques

IMGP1224

IMGP1231

L'entrée du village vue de l'intérieur

L’entrée du village vue de l’intérieur

Détail du batiment d'entrée ayant sans doute fait office de corps de garde

Détail du batiment d’entrée ayant sans doute fait office de corps de garde

IMGP1275

Mais Camon est aussi depuis quelques années devenue célèbre pour ses roses.La « Cité de la rose »organise chaque année au mois de Mai une remarquable féte de la rose ou des dizaines d’exposants viennent animer les ruelles parfumées de la petite cité.Des artistes peintres investissent aussi ce charmant village.

Galerie Camon

IMGP1211IMGP1226IMGP6158

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6166IMGP6205

sur l’une des façades de la rue principale figurent de curieux signes,probablement symboles maçonniques du XIXième siècle.Enfin Camon béneficie d’un environnement on ne peut plus enviable,à proximité des pistes des monts d’Olmes,tout prés des chateaux cathares ou assimilés(Monségur,Roquefixade,Puivert,ou La Pradelle),non loin de Foix et de l’Andorre.Quand aux pécheurs,l’hers demeure une excellente rivière à truite agrémenté sur Camon d’un parcours de pèche bien amenagé.

Symboles maçonniques?

Symboles maçonniques?

Vue sur les Pyrénées ariègeoises,les monts d'Olmes et à Gauche le Pic St Barthélémy et en dessous le chateau de Monségur

Vue sur les Pyrénées ariègeoises,les monts d’Olmes et à Gauche le Pic St Barthélémy et en dessous le chateau de Monségur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Cote d’opale,symbiose hommes terre et mer

    J’ai decouvert cette région il y a peu.J’y ai séjourné par curiosité,avec au d…
  • Mes ciels…Portofolio

    Toutes les photos ne comportant pas de légende ont été prises de chez moi en bord de Loire…
  • Megalithes en Beauce

    Le bassin parisien et donc sa partie sud,la Beauce,était parsemé comme la quasi totalité d…
Charger d'autres articles liés
  • Cote d’opale,symbiose hommes terre et mer

    J’ai decouvert cette région il y a peu.J’y ai séjourné par curiosité,avec au d…
  • Mes ciels…Portofolio

    Toutes les photos ne comportant pas de légende ont été prises de chez moi en bord de Loire…
  • Megalithes en Beauce

    Le bassin parisien et donc sa partie sud,la Beauce,était parsemé comme la quasi totalité d…
Charger d'autres écrits par humarfra
  • Cote d’opale,symbiose hommes terre et mer

    J’ai decouvert cette région il y a peu.J’y ai séjourné par curiosité,avec au d…
  • Mes ciels…Portofolio

    Toutes les photos ne comportant pas de légende ont été prises de chez moi en bord de Loire…
  • Megalithes en Beauce

    Le bassin parisien et donc sa partie sud,la Beauce,était parsemé comme la quasi totalité d…
Charger d'autres écrits dans Insolite

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mes ciels…Portofolio

Toutes les photos ne comportant pas de légende ont été prises de chez moi en bord de Loire…